Présentation de notre sportif du moment : Val Garat, Kitesurfer professionnel depuis plusieurs années et champion de France 2016. Entre 2 avions, il a pris de son temps pour nous répondre. Merci à lui ! Et belle découverte pour nous !
1/ Peux-tu te présenter (ta pratique sportive, depuis quand, ton palmarès) ?

val garat kitesurfer pro

Je m’appelle Val Garat, j’ai 23 ans, j’habite à Montpellier. Je suis Kitesurfeur Professionnel, j’ai commencé le Kite à l’âge de 10 ans.

2/ Comment es-tu arrivé à ta discipline? As tu pratiqué d’autres sports avant ?

C’est une passion qui m’a été transmise par mon père, qui faisait de la planche à voile. Il s’est un jour mis au kite, et m’a ensuite initié. J’ai accroché et me voila quelques années plus tard !

Mais, j’ai aussi pratiqué de nombreux sports quand j’étais plus jeune. Beaucoup de Rugby, de la boxe et du surf.

3/ Tu es un sportif professionnel depuis plusieurs années, qu’est ce qui te motive toujours autant ?

Ce qui me motive c’est ma passion pour ce sport. C’est prendre du plaisir à rider, à progresser et à repousser mes limites. C’est ce qui me rend heureux, et je ne vois pour le moment pas ma vie autrement !

4/ Peux-tu te consacrer pleinement à ta discipline ? Si oui, comment ? Le cas échéant, comment arrives-tu à gérer tes 2 activités (sportive et professionnelle ?)

Oui, j’y arrive. Je faisais encore des études en Staps jusqu’à l’an dernier. Puis, j’ai validé ma Licence, et décidé de me consacrer pleinement à mon activité sportive.

5/ Pour être performant dans la durée, tu dois avoir un entrainement calibré/ personnalisé/planifié. Peux-tu décrire à nos lecteurs une semaine « type » d’entrainement ?

Pour être performant en kite, il est important de suivre une préparation physique adaptée.

Mais également pour val garat kitesurfer proéviter la blessure, très fréquente en freestyle. Je fais pleinement confiance à mon entraineur Franck, qui me suit depuis un peu plus d’un an maintenant, et qui planifie ma préparation physique en fonction de mes compétitions, mes entrainements et mes trips.

Dans notre sport, c’est un peu particulier, car nous dépendons du vent. Si il y une semaine de vent, alors on va réduire un peu les entrainements en salle, en privilégiant des séances de récupération, pour éviter la fatigue. Puis les semaines sans vent, on axera plus sur les entrainements physiques, avec des séances typées puissance et cardio.

6/ Y-a t-il un entrainement, un type de séance, que tu affectionnes particulièrement ? Peux tu nous la décrire ?

J’aime beaucoup les séances où on travaille la puissance. On les fait souvent quelques jours avant que je parte en compétition.

Après un échauffement adapté, j’enchaîne 2 power snatch, 2 bench rowing et 3 muscle up, avec 3 minutes de récupération, le tout répété 4 fois. Puis une traction lestée à 90% de mon max, suivie de 6 à poids de corps. L’entraînement parfait pour être au top avant mes compétitions !

7/ Quels sont tes prochains objectifs ?

Je pars dans une semaine (entretien réalisé le 27/09) en Turquie pour la prochaine étape du Tour mondial , WKL, avec pour objectif un top 10 !

Merci à Val pour ses réponses. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière et resterons en veille de ses résultats. Si vous voulez en savoir plus sur Val, n’hésitez pas à le suivre sur Facebook, Instagram et à faire un tour sur son site internet