Olivier bolliet préparateur physique Après un premier coach du mois avec Fred Dejonghe, nous vous proposons cette fois un face à face avec Olivier Bolliet.

1- Peux-tu te présenter rapidement (quel est ton parcours, avec qui tu travailles …) ?

Je m’appelle Olivier Bolliet, j’ai 40 ans. Durant 5 Olympiades en tant que préparateur physique, j’ai eu la chance de participer à l’obtention de 12 médailles lors des différents championnats internationaux dans 4 sports différents. En parallèle de cela j’ai écrit 4 livres sur la préparation physique. Je suis également formateur, en particulier pour le master 2 de préparation physique de Lyon.
Actuellement sous contrat avec la fédération française de ski, je gère la préparation physique de l’équipe A de snowboard-cross. En parallèle, je gère aussi des internationaux dans des sports aussi divers que le roller ou le taekwondo.

2- Comment es-tu devenu préparateur/coach ?

J’étais à l’origine entraineur d’athlétisme et je souhaitais vivre de ma passion. Quand l’occasion s’est présentée de me professionnaliser dans la préparation physique, je l’ai saisie.


3- Quelles sont tes missions en tant que préparateur (des équipes de France notamment) ?

Ma mission en tant que préparateur physique des équipes de France de snowboard-cross est de développer les qualités physiques inhérentes à la discipline.
Par contre, je ne gère pas la réathlétisation puisque nous avons une cellule dédiée à cette mission au sein de la fédération.

4- Quelles qualités faut-il pour être un bon coach 3.0 (méthode ? performance ? outils ? …) ?

Je ne suis pas certain de savoir ce qu’est un coach 3.0.


5- Selon toi, quels sont les principales qualités pour devenir un champion ?

Il faut du talent, du travail et aussi une part de chance.


6- As tu un exercice physique favori qui revient régulièrement dans tes séances de préparation ?

Je ne m’impose pas d’obligation de moyens, seulement de résultats. Je ne suis pas marié avec un outil spécifique, ni un exercice. Le corps répond à un stress en s’adaptant, cela peut être le poids de corps, un haltère, une barre, etc … Cela dépend des circonstances.

J’ai construit un système de préparation physique basé sur des principes plutôt que sur des outils incontournables.

olivier bolliet préparateur physique
7- Comment envisages tu l’avenir ? As-tu une ou plusieurs activités annexes que tu souhaiterais approfondir/developper ?

Je souhaite continuer à améliorer mon système de préparation physique en pouvant le confronter à d’autres athlètes de haut niveau dans un maximum de sports différents. J’ai aussi la chance de pouvoir l’enseigner aux autres à l’université de Lyon et dans des séminaires privés, ce qui permet de le rendre encore meilleur. Quand tu es capable de verbaliser clairement quelque chose et de répondre à des questions pointues comme c’est le cas dans des colloques, tu progresses comme préparateur physique.