Pour ce premier coach du mois, nous nous sommes entretenus avec Fred Dejonghe, entraineur de l’équipe de France de Boxe Thai et gérant de Coaching Elite . Il évoque en toute simplicité son parcours, sa vision du coaching et de la performance sportive.

coach performance

1- Peux-tu te présenter rapidement ( Quel est ton parcours dans le Muay thai (sportif, compétiteur, coach…) ) ?

Je suis né en 1973 à Lambersart (59). J’ai commencé les sports de combat (Pieds-Poings, Anglaise et lutte contact) à 14 ans, à Seclin avec Belkacem OUAHAB. J’ai ensuite rejoint la team Domingos chez José DOMINGOS à Verwicq et Commine en tant que compétiteur Pro. Dès la première année de pratique, j’ai décroché un titre de champion de France. Au fil des entrainements et des années, j’ai atteint un niveau Européen, avec au final 63 combats disputés.

2- Comment es-tu devenu entraineur national ?

Ma carrière de coaching démarre dans l’animation sportive et sociale au sein du centre d’activités sportives de Roubaix (59). Je travaillais auprès de publics dit « difficiles » (rupture scolaire, familiale, sociale..) en tant qu’éducateur sportif. Cette expérience m’a démontré que le sport est un excellent moyen de socialisation et d’épanouissement personnel. Elle m’a conforté dans l’idée que ma vie professionnelle serait liée à la pratique sportive.

En 2000, je pars m’installer dans le Morbihan (56). Je crée, à Vannes et Lorient, l’Association Sportives Cobra (AS Cobra), spécialisée dans les sports de combats et le muay thaï en particulier. Je suis à la fois directeur de structure et éducateur socio-sportif. Ce qui me permet de gérer en complémentarité la performance sportive et l’aspect social dans la même structure. 

Sur le plan sportif, mes méthodes d’entraineur et de préparateur physique m’ont permis d’obtenir de nombreux titres, que ce soit dans une pratique éducative (enfants), amateure ou professionnelle. Le fruit de ce travail s’est concrétisé par l’obtention de plusieurs titres de champions de France. Mais aussi des titres Européens, Intercontinentaux et Mondiaux. A ce jour : 5 titre mondiaux, 2 titres Intercontinentaux et 3 titres européens.

En 2001, je deviens conseiller technique régional de Bretagne en Muay Thaï, puis des sports. Je suis en charge du développement de la ligue, des formations des cadres techniques, et du pole performance des équipes régionales (stages techniques, regroupements de combattants, évaluations physiques…).

En 2015, je deviens entraineur national FFKMDA de Muay Thai.

supervision coaching athlètes3- Quelles sont tes missions en tant qu’entraineur des EDF Muay thaï ?

Au sein des Equipes de France de la FFKMDA j’ai plusieurs missions.

Je suis entraineur national de Muay Thaï avec mes collègues. Je suis en charge de la détection lors des différentes compétitions régionales et nationales. 

Puis de la préparation de l’équipe de France pendant les différents stages, selon les objectifs à venir, avec des tests physiques individualisés. Enfin, je coach les athlètes pendant les rencontres internationales.

Je suis également responsable de la planification de l’ensemble des équipes de France Kick Boxing, K1 rules, Full Contact et Muay Thaï, pour l’optimisation de leurs performances, selon leurs objectifs. J’utilise le logiciel de préparation physique et gestion des sportifs EKYNO, qui me permet d’individualiser et d’ajuster les planifications pour chaque athlète. La possibilité offerte par le logiciel de musculation et planification Ekyno de pouvoir suivre au quotidien leur travail et leurs évaluations, me permet d’être très réactif. Je peux donc très rapidement réadapter les séances d’entrainement si nécessaire.

4- Quelles qualités faut-il pour être un bon coach 3.0 (méthode ? performance ? outils ? …) ?

Pour être un bon coach, il faut être ordonné et méthodique. Un bon coach saura mettre en place les différentes planifications, les suivre et les ajuster au besoin

Mais aussi, être capable de mettre en place différents tests physiques, afin d’individualiser chaque exercice, pour optimiser la performance sportive de chacun.

5- Selon toi, quels sont les principales qualités pour devenir un champion de Muay thaï ?

Coach performancePour devenir champion de Muay Thaï, ou de sa discipline, il faut être assidu, régulier, bien suivre l’ensemble de sa planification et ne pas favoriser tel ou tel entrainement selon ses préférences. Il faut travailler sa technique, sa technico-tactique, en musculation et cardio selon le PPG ou la PPS. Enfin, il ne faut pas négliger les phases de repos et de récupération.

Bien évidemment avoir un vrai mental, une envie de gagner et de performer et savoir bien s’entourer.

6- As tu un exercice physique favori qui revient régulièrement dans tes séances de préparation ?

Selon les filières et la période de la planification, j’ai évidemment plusieurs exercices physiques favoris, qui reviennent régulièrement dans mes séances de préparation.

Si je devais en choisir une, ce serait un travail spécifique au sac en phase de PPS, pour lier la puissance de frappe, l’explosivité en liaison et le travail cardio en alternance. Sur des temps de 10-10 / 5-10 / 10-5 et 5-5, selon le temps de travail en compétition (nombre de rounds et durée)

Bien évidemment, ne pas rester uniquement sur ce type d’exercices, et savoir varier, pour perturber l’athlète. L’idée est de ne pas le laisser dans sa zone de confort et lui permettre de toujours performer !

7- Comment envisages tu l’avenir ? As tu une ou plusieurs activités annexes que tu souhaiterais developper ?

Pour le moment, mes priorités sont à l’équipe de France. En effet, je pense pouvoir encore apporter quelque chose, de part mes qualités et mon expérience. Je souhaite aussi continuer d’apprendre au contact de mes collègues et des cadres fédéraux.

Je m’occupe également de nombreux Pro dans différentes disciplines de combat.

Ayant un diplôme de préparateur physique dans toutes les disciplines, j’ai pu suivre différentes structures en sports individuels et collectifs (football).

Je souhaiterais m’investir dans d’autres sports, comme le rugby et pourquoi pas à l’avenir, aller chercher une expérience à l’étranger.

Mon dévouement pour le sport et la préparation physique me pousse à évoluer. C’est pourquoi, je continue à me former, pour obtenir des atouts supplémentaires, afin que les athlètes, que j’accompagne, exploitent au maximum leur potentiel.

J’apprends, teste et propose une multitude de méthodologies avec un seul objectif : mes compétences au service de la performance.

Preparation physique football