Vous connaissez peut être déjà Patrick Lhopitalier, qui a été pendant 11 ans l’entraineur du Cercle des Nageurs de Marseille. Nous nous sommes entretenus avec lui récemment et vous invitons à le découvrir dans ce nouvel article Coach Du Mois.

1/ Pouvez vous vous présenter rapidement (quel est votre parcours, avec qui travaillez vous …) ?

patrick lhopitalier préparation physique haut niveau natationJe m ‘appelle Patrick LHOPITALIER j’ai 49 ans, marié et père d’une petite fille de 9 mois. Comme quoi il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est ce que je dis aux entraîneurs lorsque je parle de Préparation Physique ! J’ai un parcours atypique car je n’ai pas fait d’études STAPS. Je suis ingénieur informaticien, ce qui explique peut être mon approche rationnelle, logique et méthodique !

Le sport a toujours fait partie de ma vie et contribue à mon équilibre personnel. J’ai pratiqué depuis mon enfance de nombreux sports en compétition (judo, planche à voile, tennis, taekwondo, football américain, rugby, raids multisports,..).

J’ai tenté une première reconversion à 30 ans en passant un Mastère Spécialisé en Management International du Sport à l’ESC de Marseille. Puis en 2005, j’ai passé le DUEPP à L’UFR STAPS de Lyon.

Je suis rentré par la petit porte du Cercle des Nageurs de Marseille en septembre 2005 pour finalement y rester pendant 11 ans à périodiser, programmer et encadrer la préparation physique des nageurs et des poloistes. Depuis 2010, j’ai intégré le staff de l’Equipe de France de Natation Olympique.

En parallèle, je travaille depuis 5 ans avec deux clubs de rugby évoluant en Fédérale 2 et 3. J’ai également accompagné la boxeuse professionnelle Myriam LAMARE pour la préparation de 4 championnats du monde WBA, WBF & IBF.

Depuis cet été, je m’occupe de la préparation physique des volleyeuses professionnelles du club du Pays D’Aix Venelles Volley Ball.

2/ Comment êtes vous devenu préparateur/coach ?

J’ai toujours aimé m’occuper de l’animation des séances de préparation physique, notamment lorsque je jouais au rugby. Lorsque j’ai décidé de travailler dans le monde du sport, je me suis tout naturellement orienté vers cette spécialité.

3/ Quelles sont vos missions en tant que préparateur ?

La mission première que doit remplir tout préparateur physique est de garantir l’intégrité physique des patrick lhopitalier préparation physique haut niveausportifs amateurs ou professionnels dont il a la charge. J’y accorde une attention toute particulière et m’efforce d’individualiser mes programmes pour y répondre.

Dans un second temps, vient l’optimisation de la performance technique et sportive.

4/ Quelles qualités faut-il pour être un bon coach 3.0 (méthode ? performance ? outils ? …) ?

Je pense que la qualité première pour être un bon coach est d’être passionné par ce que l’on fait. Ensuite il faut faire preuve de beaucoup de curiosité et d’humilité. Enfin, il faut avoir sa propre identité.

5/ Selon vous, quels sont les principales qualités pour devenir un champion ?

J’ai la chance de travailler avec des sportifs de haut niveau. Ce qui différencie un très bon athlète d’un champion est son mental et sa volonté de se donner les moyens de ses ambitions. La chance et le talent peuvent être un petit plus, mais dans tous les cas le hasard n’a pas sa place dans la quête de l’excellence.

6/ Avez vous un exercice physique favori qui revient régulièrement dans vos séances de préparation ?

J’essaye de varier le plus possibles le contenu de mes séances, sans toutefois perdre l’athlète dans une multitude de sollicitations. Le renforcement postural reste un incontournable.

7/ Vous utilisez aujourd’hui le logiciel de gestion et suivi des sportifs Ekyno, quel est votre avis sur cette solution ? En quoi pourriez vous la conseiller à d’autres préparateurs ?

La solution proposée par EKYNO , logiciel de préparation physique et de l’entrainement, permet de s’adapter aux évolutions technologiques et à la E-Generation. Elle permet de m’affranchir des séances papiers et de mettre à disposition des athlètes leurs séances en ligne. Cela ne m’affranchit pas du temps de réflexion et de programmation des séances.

La grosse valeur ajoutée est de responsabiliser les athlètes en leur demandant d’évaluer systématiquement les séances effectuées. Ce qui permet au coach de quantifier et de contrôler la charge d’entraînement en adéquation avec les retours de l’athlète. Et ça c’est un vrai plus surtout lorsqu’on se rapporte aux deux objectifs de la préparation physique (Cf Q3)

8/ Comment envisagez vous l’avenir ? Avez vous une ou plusieurs activités annexes que vous souhaiter approfondir/developper ?

Ma remise en question est perpétuelle et les échanges avec d’autres sportifs, entraîneurs ou acteurs professionnels me permet d’avancer et de progresser. Cette collaboration avec EKYNO en est une illustration.

J’espère faire aussi bien qu’avec les athlètes du Cercle des Nageurs de Marseille et avoir les même résultats et la même longévité avec les volleyeuses du PAVVB ou d’autres sportifs. La préparation physique d’un club professionnel de rugby a toujours fait partie de mes souhaits les plus chers. A bon entendeur ….